Mail envoyé à Roch Sauquere le 03/10/2015

Publié le par Le dernier chevalier

Salut Roch !

Je viens de lire l'article sur les voyageurs du temps et le 9/11, que je qualifierais de révélateur !

Il existe une autre série qui à pour thème principal le voyage dans le temps, il s'agit des films

"Terminator". Le titre en lui même révèle bien l’intention de "terminer", finir quelque chose.

Dans le film il s'agit de robots humanoïde tueurs fabriqué par l'entité électrique "SkyNet".

Sky signifie le ciel en anglais et net peut signifier le réseau, comme Internet, le réseau interne, ou

le piège, le filet utiliser par... le pécheur. Or Satan est qualifié comme étant le prince de l'air.

Ephesiens2.2

"dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion."

De plus, en français, fils, "comme enfants de" s'écrit et peut se comprendre comme "les fils" de la toile, du piège, de la matrice.

Il y aurait donc un piège tendu dans le ciel par le prince de l'air...de là à rejoindre la théorie du SKyglass et

de la sortie impossible de l'être humain de la planète terre, il n'y a qu'un pas, un petit pas pour l'homme, un grand pas

pour l'humanité?

Skynet vas construire une machine à voyager dans le temps afin d'envoyer un tueur robotique à l'apparence humaine, éliminer le chef de la Résistance ( et oui ) humaine dans le passé

en tuant sa future mère. Or le chef de la résistance envoi donc dans le futur son futur père et géniteur, créant ainsi un paradoxe temporel.

Or, en résonnant ainsi, cela signifie à la fois que l'humanité est piégée dans une boucle spatio temporelle mais qu'en plus cette guerre de tout les temps n'aura donc jamais de fin.

En effet, Skynet existe toujours à un moment donné dans une partie de l'espace temps. Les héros de la résistance sont donc condamné à voyager dans le temps pour toujours afin de combattre

le mal. Or cela n'est possible que si ils existent de façon simultané dans plusieurs dimensions temporelles du même univers en même temps. On rejoint ici le savoir des anciens cultes à mystères qui prétendaient que lors de son incarnation sur terre seul une partie de l'âme s'incarnait dans le corps. Ainsi la plus grosse partie de cette âme reste disponible dans le monde de l'aether.

Or ce "reservoir d'âme" peut alors être utilisé pour s'incarner de manière simultanée dans d'autres corps, en fait ceux de la même personne mais à différents espace temps de la boucle temporelle. Ainsi le combat entre la Résistance du bien et la matrice du mal se déroule bel et bien de manière simultanée sur plusieurs espaces temps du même univers, et avec les mêmes personnes, les mêmes âmes!

Il y a beaucoup de détails de la série Terminator qui nous ramène à l'Apocalypse Biblique et à la religion Kabbalistique.

Le soulèvement des machines, en fait il n'y a qu'un seul esprit machine, Skynet, symbolisé par des yeux artificiels de couleur rouge dans les films, les robots ont des "yeux" rouges, à d'abord

lieux en 2029, or un calcul a la manière des ancien cultes à mystères de 2029 donne 2+0+2+9=13. Un chiffre magique. Cette date du soulèvement, de la rébellion, est aussi celle du jugement dernier puisque Skynet déclenche un holocauste nucléaire. Or dans la Bible, le jour du jugement dernier est celui qui voit Satan précipité avec ses sbires dans l’abîme de feux et de souffre et non l'humanité jugé par Satan ! Il y a donc ici un inversement satanique de la morale divine. Les âmes des humains sont certes jugés, mais par dieu, non par Satan, qui est lui le grand accusateur et qui a pouvoir sur l'humanité pour la tourmenter et la mettre à l'épreuve du monde matériel.

Ésaïe 13.9 : Oui, il arrive implacable, le jour du Seigneur, jour d'emportement et de violente colère, qui réduira la terre en solitude et en exterminera les criminels.

Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui y était assis. La terre et le ciel s'enfuirent de devant sa face, et leur place ne se retrouva plus. Je vis aussi les morts, grands et petits, qui se tenaient devant Dieu; et les livres furent ouverts. On ouvrit aussi un autre livre, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d'après ce qui était écrit dans les livres.

Ou même dans le Coran:

[9] Loin de L’en louer, vous traitez de mensonge le Jugement dernier, [10] alors que vous êtes constamment surveillés [11] par de nobles scribes (Anges) [12] qui sont au courant de tout ce que vous faites ! [13] En vérité, les hommes pieux baigneront dans les délices [14] et les impies seront livrés à la Fournaise, [15] dont ils subiront, le Jour du Jugement dernier, les supplices, [16] sans jamais pouvoir y échapper. [17] Et qui te donnera une idée du Jugement dernier? [18] Oui, qui te donnera une idée du Jugement dernier? [19] Ce sera le jour où nulle âme ne pourra intervenir en faveur d’une autre âme, car, ce jour-là, toute décision appartiendra à Dieu.

Pour en revenir à Terminator. La mère du chef de la résistance, s'appel Sarah, un prénom d'origine araméenne, qui signifie "princesse". Elle appel son fils john, Jean, comme Jean le Baptiste, l’initiateur qui vient "préparé le peuple afin qu'il soit bien disposé", prêt pour la révélation du Christ ou encore le Jean de l'Apocalypse qui vient lui avertir le peuple (l'Humanité) de la Fin des Temps, du black out à l'approche du grand reeboot de la boucle temporelle.Son père se nomme Kyle, un prénom choisit lui aussi pour ce qu'il signifie. De plus suite à ses combats contre les machines, John deviendra balafré sur un coté du visgae, presque borgne, or il est dit que Dieu n'est pas borgne mais que la bête de l'Apocalypse le sera, suite à une blessure à la tête. Dans le dernier volet de la série, sorti il y a peu, John est possédé par Skynet (Satan) qui s'incarne en lui, allant jusqu’à mélanger son esprit avec le corps physique de John à la manière de nanotechnologie. Je te met une image, tu verra cela ressemble aussi à ton huile noire...

Le terminator lui même est un golem, un être artificiel possédé par une puissance qui l'anime. On cherche à nous faire croire que cette puissance peut être une âme semblable à celle de l'humain en nous donnant un "bon" terminator qui se bat aux côtés de la Résistance. Or je pense qu'il s'agit là de sinistre supercherie visant à habituer progressivement l'humain aux robots, qui fonctionnant à l’énergie électrique ne sont en fait que de potentiels véhicules aux créatures, puissances et dominations, de l’infra-monde. De même un être synthétique fabriqué en labo est en fait un robot même constitué de "vrai chaire". Il est amusant de noter la prépondérance de ce thème dans les films des SF, qui visent souvent à faire culpabiliser l'humain en lui montrant la grande détresse de ces pauvres êtres face aux cruels êtres humains.

Finalement je te met le poster du premier opus, paru en 1984, et je te traduit les écritures anglaises:

Dans l'Année des Ténèbres , 2029,

les maîtres de cette planète,

mirent au point le plan ultime.

Ils allez refaçonner le

Futur en changeant le Passé.

Le plan requierait quelque chose,

qui n'éprouvait pas de pitié. Pas de souffrance.

Pas de peur.

Quelque chose d'inarétable. Ils créèrent

LE TERMINATOR

J'ais laissé les majuscules là ou elles étaient, car elles sont importantes.

On parle ici "des maîtres", "ils". Comme un clin d’œil à la conspiration et à ces Illuminatis, alors qu'il aurait mieux valu mettre Skynet, "le maître du monde", "il".

Bizarre non?

John connor, chef de la résistance humaine, finis possédé par Skynet...

John connor, chef de la résistance humaine, finis possédé par Skynet...

Poster de promo du film Terminator.

Poster de promo du film Terminator.

Commenter cet article