Le monde de l'heroic fantasy post III

Publié le par Le dernier chevalier

Les mages, enchanteurs et autres sorciers sont désormais monnaie courante dans les œuvres d'heroic fantasy. Leur présence dans des œuvres de divertissements littéraires, et surtout, cinématographiques ne choque plus personne. L'existence de ces êtres, doués de pouvoirs magiques innés ou acquis, surpassant la condition humaine, nous parait acceptable dans un film, pourtant, dans la "réalité", beaucoup considère l'éventualité de réels pouvoirs magiques comme abérente. Je pense qu'il s'agit aussi d'une question de génération mais pas seulement.

En effet, depuis l'aube des temps, les sorciers et leurs pouvoirs sur le monde matériel et occulte existent dans toutes les cultures et tous les peuples. On peut même dire que la remise en question de la réalité de la magie est un phénomène récent, lié directement aux nouveaux techno-prêtres de la science moderne. Nous avons tous en tête l'image de l'effroyable inquisition et de ses pratiques monstrueuses digne d'un film gore. Or si l'église catholique à surement cherchée à supprimer le savoir des guérisseuses et autre rebouteux, la réalité de la sorcellerie et de l'utilisation de la magie noire est en revanche bien réelle. De nos jours elle reste plus vivante que jamais, notamment dans le monde souterrain de la cabale satanique qui use et abuse de pratiques immondes visant à influer sur le monde matériel par l'évocation de phrases magiques, de mots de pouvoir interdits, et par l'invocation de démons dans des cercles de contraintes (cercles tracés sur le sol visant à limiter le démon dans le monde matériel, sans quoi il se jetterait sur l'invocateur pour le réduire en pulpe sanglante, à moins que ce dernier ne soit issu de la plus pure lignée occulte du graal noir, de la semence de Satan.) .

On retrouve le personnage du jeteur de sorts aussi bien dans les œuvres littéraires que audiovisuels, et désormais dans les jeux vidéos. On a maintenant enlevé à ce personnage son aspect négatif, scindant les sorciers en deux castes les "bons" ou sorciers blancs et les "mauvais" ou sorciers noirs. Dans son livre, Manlly P. Hall, insiste sur la différence existante entres bons et mauvais magiciens. Il explique que le magicien noir est maudit par le pacte qu'il signe avec un démon. A la fin de sa vie terrestre il sera condamné à servir le démon qui l'a servit de son vivant.

Deutéronome 18
9Lorsque tu seras entré dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne, tu n'apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là. 10Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien, 11d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.…

"Et ayant appelé les scribes, il [Jésus] leur dit par des paraboles:

Comment Satan peut-il chasser Satan ?

Et si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume-là ne peut pas subsister.

Et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison-là ne peut pas subsister.

Et si Satan s’élève contre lui-même et est divisé, il ne peut pas subsister, mais il vient à sa fin." Marc 3:23-26

Et si c’est par Béelzébul que moi je chasse les démons, vos fils par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. Matthieu 12:27

Gandalf le gris domine un démon et level up en Gandalf le blanc...Gandalf le gris domine un démon et level up en Gandalf le blanc...

Gandalf le gris domine un démon et level up en Gandalf le blanc...

1. Gandalf avec ses vêtements blancs est l'image classique du druide celte. 2. Comme les prêtres antiques, Gandalf aime les hallucinogènes.1. Gandalf avec ses vêtements blancs est l'image classique du druide celte. 2. Comme les prêtres antiques, Gandalf aime les hallucinogènes.

1. Gandalf avec ses vêtements blancs est l'image classique du druide celte. 2. Comme les prêtres antiques, Gandalf aime les hallucinogènes.

L'image du sorcier malfaisant s’efface peu à peu... L'image du sorcier malfaisant s’efface peu à peu...

L'image du sorcier malfaisant s’efface peu à peu...

L'imagerie classique du mage avec ses longs cheveux et sa barbe blanche nous vient du Kohen hébreux. Le grand prêtre de Sol-Amon. L'imagerie classique du mage avec ses longs cheveux et sa barbe blanche nous vient du Kohen hébreux. Le grand prêtre de Sol-Amon. L'imagerie classique du mage avec ses longs cheveux et sa barbe blanche nous vient du Kohen hébreux. Le grand prêtre de Sol-Amon.

L'imagerie classique du mage avec ses longs cheveux et sa barbe blanche nous vient du Kohen hébreux. Le grand prêtre de Sol-Amon.

Disney fait beaucoup pour améliorer l'image de Satan et de sa sorcellerie auprès de nos chères têtes blondes ! Disney fait beaucoup pour améliorer l'image de Satan et de sa sorcellerie auprès de nos chères têtes blondes ! Disney fait beaucoup pour améliorer l'image de Satan et de sa sorcellerie auprès de nos chères têtes blondes !

Disney fait beaucoup pour améliorer l'image de Satan et de sa sorcellerie auprès de nos chères têtes blondes !

La notion de "gain de niveau" dans les jeux de rôle papier, puis les jeux vidéo, vient directement du fait que ce sont des initiés de la Franc-Maçonnerie qui ont développés ce concept.

La notion de "gain de niveau" dans les jeux de rôle papier, puis les jeux vidéo, vient directement du fait que ce sont des initiés de la Franc-Maçonnerie qui ont développés ce concept.

Même Disney était jadis obligé de présenter les sorciers comme malfaisant. Cette époque est bien révolue !Même Disney était jadis obligé de présenter les sorciers comme malfaisant. Cette époque est bien révolue !

Même Disney était jadis obligé de présenter les sorciers comme malfaisant. Cette époque est bien révolue !

Désormais l'être humain, surtout l'homme, est devenu le fléau à abattre. C'est un concept éco-responsable comme celui du réchauffement climatique planétaire bidon que nous servent les satanistes de la cabale. Il faut désormais réduire le nombre d'être humains drastiquement, après les avoir fait proliférer sans retenue. Dans le film maléfique ce concept des forces sataniques pro-nature contre l'homme méchant et lâche est utilisé comme leitmotiv du synopsis. De plus le roi est un mauvais roi car il est issu du peuple et non pas de la dynastie de sang réal, sale manant ! Misérable serviteur arriviste va ! En plus il a préfère sa femme et sa fille à la démone Maléfique, pfff ! Has been !  Désormais l'être humain, surtout l'homme, est devenu le fléau à abattre. C'est un concept éco-responsable comme celui du réchauffement climatique planétaire bidon que nous servent les satanistes de la cabale. Il faut désormais réduire le nombre d'être humains drastiquement, après les avoir fait proliférer sans retenue. Dans le film maléfique ce concept des forces sataniques pro-nature contre l'homme méchant et lâche est utilisé comme leitmotiv du synopsis. De plus le roi est un mauvais roi car il est issu du peuple et non pas de la dynastie de sang réal, sale manant ! Misérable serviteur arriviste va ! En plus il a préfère sa femme et sa fille à la démone Maléfique, pfff ! Has been !  Désormais l'être humain, surtout l'homme, est devenu le fléau à abattre. C'est un concept éco-responsable comme celui du réchauffement climatique planétaire bidon que nous servent les satanistes de la cabale. Il faut désormais réduire le nombre d'être humains drastiquement, après les avoir fait proliférer sans retenue. Dans le film maléfique ce concept des forces sataniques pro-nature contre l'homme méchant et lâche est utilisé comme leitmotiv du synopsis. De plus le roi est un mauvais roi car il est issu du peuple et non pas de la dynastie de sang réal, sale manant ! Misérable serviteur arriviste va ! En plus il a préfère sa femme et sa fille à la démone Maléfique, pfff ! Has been !

Désormais l'être humain, surtout l'homme, est devenu le fléau à abattre. C'est un concept éco-responsable comme celui du réchauffement climatique planétaire bidon que nous servent les satanistes de la cabale. Il faut désormais réduire le nombre d'être humains drastiquement, après les avoir fait proliférer sans retenue. Dans le film maléfique ce concept des forces sataniques pro-nature contre l'homme méchant et lâche est utilisé comme leitmotiv du synopsis. De plus le roi est un mauvais roi car il est issu du peuple et non pas de la dynastie de sang réal, sale manant ! Misérable serviteur arriviste va ! En plus il a préfère sa femme et sa fille à la démone Maléfique, pfff ! Has been !

Commenter cet article