Roland Emmerich, sorcier de la cabale satanique.

Publié le par Le dernier chevalier

Roland Emmerich, sorcier de la cabale satanique.

Roland Emmerich à qui l'on doit une belle brochette de films de propagande de la cabale satanique, pour ne pas dire de "predictive programming", de programmation mentale prédictive, est un des réalisateurs phares depuis maintenant une bonne vingtaine d'années.

Et voici la liste descriptive de ses principaux films :

Franzman : Court métrage réalisé en 1979 alors qu'il était encore étudiant. Film en noir et blanc, connu pour étant le plus cher court métrage étudiant jamais réalisé en Allemagne. Son contenu reste à ce jour inconnu du grand publique.

Le principe de l'Arche de Noé: Réalisé en 1984. Cela commence a devenir intéressant. Voyez plutôt : En 1997 la plupart des armes de destructions massives ont été abandonnées mais en orbite autour de la terre, une station spatiale est capable de contrôler la météo n'importe ou sur la terre.

Joey: Film sur une marionnette possédée qui cherche à utiliser un jeune garçon qui possède des pouvoirs télékinétiques latents et qui vient de perdre son père avec qui il communique grâce à un jouet, un téléphone rouge.

Hollywood monster: 1987.Film sur une maison hantée par des esprits malfaisants.

Moon 44: Film de SF de 1990. En 2038, des corporations s'affrontent alors que les dernières ressources de la planète terre disparaissent. Des prisonniers sont utilisés par les corporations comme soldats.

Universal soldier: 1992.Film mythique chez les amateurs de films d'actions chargés en testostérone qui voit s'affronter deux ennemis jurés ramenés à la vie par une organisation paramilitaire les Uni-Sol. Les soldats ainsi ressuscités sont devenus des supers soldats, qui ne ressente plus la douleur, sont plus forts, résistants et n'ont plus de sentiments. Ils doivent cependant maintenir leur température corporel an dessous d'un certain niveau. On se souviendra du film car il voit s'affronter deux icônes des films d'action des années 90: JCVD et Dolph Lundgren. Deux spécimens sous contrôle mental MK-Ultra qui eurent des vies mouvementées, pleine d'abus de drogue et de sexe et qui firent les choux gras de la presse à sensation.

Stargate: 1994. Suite à la découverte d'une porte antédiluvienne permettant de voyager dans un vortex interdimentionel, une équipe de militaires et de scientifique se retrouvent dans un monde désertique ou une population primitive vie dans la terreur d'un tyran immortel et de ses sbires. Le tyran est en fait possédé par un vers répugnant extranéen du nom de Ra, le dieu égyptien. C'est un symbiote qui vit sur le corps de son hôte et le régénéré via un caisson de stase.

Independance day: Block buster de 1996. Invasion de la terre par une armée d'extraterrestres belliqueux qui vont forcer les humains à former un front unique pour les vaincre. Le 2ème opus devrait sortir en 2016. Multiples allusions à la base 51, au projet SETI et aux black programms.

Godzilla: 1998. La version avec Jean Reno ou tout les français s'appel "Jean quelque chose". On y parle des essais nucléaires dans le pacifique et des mutations causées par le nucléaire.

Le jour d'après: 2004. Film catastrophe ou la terre est plongé dans un nouvel age glaciaire.

10 000: 2008. Film intéressant car on y voit les êtres humains côtoyer des animaux préhistoriques. De plus, certaines tribus restent plongées dans l'archaïsme primitif alors que d'autres ont déjà bâtit un empire qui ressemble à l’Égypte antique. Allusions aux "dieux" secrets des cultes à mystères.

2012: Film sur la fin du monde qui n'eut pas lieux et qui était attendue par certains suite a la fin du compte du calendrier maya. Des arches ont secrètement étaient fabriquées dans des souterrains en Himalaya afin de protéger les supers riches du cataclysme.

Anonymous: Film sur la controverse de la paternité des œuvres attribué à W.Shakespear. On sait aujourd'hui grâce à des recherches effectuées et des fuites de la Franc-Maçonnerie que W.Shakespear ne fut qu'un prête nom et que ces œuvres sont codées pour les initiés des cultes à mystères.

White House Down: 2013. Des terroristes veulent tuer le président américain. La maison blanche y est détruite. Un film prédictif.

Stonewall: 2015. Film glorifiant l'activisme "gay". La lutte pour les droits des "gays" et "lesbiennes", est une arnaque, une manipulation orchestrée par la cabale satanique du Graal Noir, qui a diligenté pour se faire la famille Rockefeller. Cette propagande, justifiant la violence comme façon de progresser, et qui vise à transformer tout les hétéros en homosexuels n'a rien à voir avec les vrais homosexuels. Et je ne suis pas homophobe; j'ais plein d'homosexuels que je considèrent comme mes amis.

2016: Independance day 2. Le retour des méchants aliens. Ou leur arrivée dans le monde réel? On verra, bien assez tôt ! Ou tard, si l'on a, comme moi, hâte d'en finir avec la matrice artificielle du démiurge, Satan.

Comme cette liste le démontre, Roland Emmerich, juif d'origine allemande, à réussit dans le cinéma car il a choisit pour thèmes de ses films, des thèmes qui satisfont l'Hell-ite de la cabale satanique du Graal Noir. Ces films vont de simples films d'horreur visant à vous faire produire des basses vibrations (ondes) de peur, en passant par des œuvres de propagande visant à vous transformer ( c'est le cas de le dire...) en "Gay", à des productions relevant carrément de la programmation mentale.

La programmation mentale par les films visent à vous faire accepter, inconsciemment , la possibilité de la réalisation d'un scénario pré-établi par la cabale satanique comme étant possible ( Invasion extraterrestre, destruction de la maison blanche, cataclysme mondial, etc...).

En magie noire, la cible doit toujours être prévenue qu'elle fait l'objet d'un sortilège, afin que inconsciemment, elle s'imprègne de cette menace. Elle devient alors actrice de sa propre déchéance, son esprit devenant persuadé qu'elle est "maudite" et que le sort est inévitable.

Le pouvoir créateur de la pensée de la victime est utilisé contre elle a des fins malfaisantes.

Or c'est exactement ce qu'il se passe lorsque vous allez voir un film, comme par exemple, ceux de Roland Emmerich.

Combattre l’Énergie d'Amour et de Vérité du Christ, voilà la mission de Roland Emmerich.

Combattre l’Énergie d'Amour et de Vérité du Christ, voilà la mission de Roland Emmerich.

1/ Dans le film Stargate, la planète du dieu Ra a un nom. Elle s'appelle Abydos. Or c'est dans la ville d'Abydos, en Egypte que furent découverts ces étanges gravures qui laissent perplexes les archéologues. Mais nous, qui sommes au courant pour la matrice artificielle et le piège temporel cyclique dans lequel nous évoluons, nous comprenons le clin d'oeil.

1/ Dans le film Stargate, la planète du dieu Ra a un nom. Elle s'appelle Abydos. Or c'est dans la ville d'Abydos, en Egypte que furent découverts ces étanges gravures qui laissent perplexes les archéologues. Mais nous, qui sommes au courant pour la matrice artificielle et le piège temporel cyclique dans lequel nous évoluons, nous comprenons le clin d'oeil.

Commenter cet article