Le Black Panther Party

Publié le par Le dernier chevalier

Le Black Panther Party

Le Black Panther Party, ou à l'origine Black Panther Party For Self Defense, est issu d'un mouvement que je qualifierais de désobéissance civile face aux injustices qui étaient faites aux noirs américains dans les années 60. Le droit à l’insurrection face à la tyrannie est selon moi un droit fondamental, voir Le droit fondamental des citoyens libres. C'est de fait le droit dont on parle le moins, à l'instar du droit de vote, qui est, actuellement, inutile est truqué.

Le Black Panther Party (BPP) est fondé en 1966 par 2 militants de la cause noire, Huey P.Newton et Booby Seal. Newton est très influencé par le nationalisme noir prôné par le célèbre Malcom X. Newton et Seal sont rapidement découragé par les actions trop "moles" selon eux des organisations pour les droits des noirs de l'époque, qu'ils jugent inefficaces car trop théorique et pas assez concrètes. En 1964, Newton purge une peine de 6 mois pour une agression à l'arme blanche. Cependant, malgré ce tempérament colérique, parfois violent, les 2 jeunes gens sont capables d'intenses réflexions et d'ailleurs ils intègrent ensemble le Merritt College à Oakland. Il faut savoir que le Merritt College à commencer à intégrer beaucoup plus d'étudiant noirs dès les années 60, ce qui à naturellement conduit les noirs à chercher à y étudier. Le surnom des étudiants du Merritt College est "Thunderbirds", oiseaux tonnerre, en référence à l'oiseau légendaire issu des croyances amérindiennes. Ce volatile géant aurait été aperçu à maintes reprises en des endroits reculés, on le classe dans la catégorie des animaux cryptozoologiques, c'est à dire qui ont pu existé mais aurait disparu. Se symbolisme est selon moi à rapprocher du phénix issu des cultes à mystères de l'Egypte et de la Grèce antique. Le phénix est un symbole Maçonnique ainsi que l'aigle bicéphale. Faut il comprendre que le Meritt College, sous l'impulsion d'une loge Maçonnique, se serait mis à accueillir des membres jeunes et idéalistes mais aussi virulent, de la communauté noire américaine afin de les canaliser?

Toujours est il que Newton et Seal s'engage en même temps dans des œuvres de charité qui ont pour but d'aider les classes les plus démunies de la population noir américaine. Ils sont alors très choqués par ce qu'ils voient et surtout par le manque d'avenir et d'espoir qui frappe les enfants de leur communauté. Le constat est d'autant plus frappant, qu'a l'époque le taux de chômage aux USA et en baisse et que l’essor économique bat son plein. Rappelons aussi que en 1955 la guerre du Vietnam éclate et que beaucoup de jeunes noirs américains parte combattre alors que leur pays à déségrégationer l'armée depuis les années 50 (décret de Truman en 1948). Les noirs représentaient lors de la guerre du Vietnam, 12% de la population, 12% des engagés et 12% des pertes ! Soit une proportion parfaite ce qui prouve que l’Amérique avait fait une place à ses soldats noirs qui correspondait à l'importance de sa population au pays. Si le racisme et la ségrégation demeure dans les esprits, les soldats noirs et blancs sont à égalité sur un point: la classe sociale. En effet, les pauvres et les démunis sont les premiers appelés et constitue la masse des combattants, qui contrairement à des classes mieux positionnées dans la hiérarchie sociétale, bénéficies de passe droits. La décennie 60-70, agitée par les émeutes des noirs en colère et son apogée finale lors de l’assassinat de Martin Luther King en 1968, vas immanquablement déclencher des affrontements à l'intérieur de l'armée même entre noirs et blancs, surtout des partisans du tristement célèbre Ku Klux Klan (Issu d'une loge Maçonnique, les chevaliers de du Cercle d'Or).

C'est en Octobre 1966 que Seal et Newton fonde le BPP, basé sur une règle de 10 points (placée en lien après le texte.). Seal s'autoproclame "président", tandis que Seal est "le ministre de la défense". Afin de satisfaire à la loi obligeant tout les partis à posséder une identité visuelle afin de les rendre reconnaissable par les moins instruits, une panthère noire est choisie comme emblème du BPP. Or il faut savoir que cet emblème avait été choisi avant par le SNCC et son leader John Hullet, qui avait expliqué ainsi son choix : " La panthère noire est un animal sauvage, qui, si on l'attaque ne reculera pas. Cela veut dire que nous riposterions si nous le devions..." Toujours est'il que le symbole est vite repris par de nombreuses organisations pour la lutte des droits des noirs aux USA. La rupture avec la non violence prêché par Martin Luther King est sur le point d'être consommée.

En 1967, le BPP ouvre son premier bureau à Oakland. Le BPP met en place des patrouilles visant à surveiller l'action de la police, jugée raciste et non objective. Le BPP exige immédiatement l’arrêt des violences policières faites aux noirs et parfois même, les meurtres. Pour cela ont équipe les patrouilles de livres de droits et de magnétophones ainsi que de radio pour écouter les fréquences de la police à bord de voitures. En réponse la police disperse les patrouilles et détruit les équipements. Le BPP riposte en armant ces patrouilles, mais en restant dans le stricte cadre de la légalité et en se basant sur le 2ème amendement. Les membres armés reçoivent, en plus de leurs pétoires, des formations de droits sur le port d'arme et les arrestations. Ce qui énerve bien sur la police.

En réponse à cela, le député républicain Dom Mulford, n'hésite pas à demander que soit voté une loie visant à réglementer le port d'arme en Californie. En réponse à cette tentative minable de priver les noirs de ce droit constitutionnel, le BPP se réunit devant le capitole de Californie le 2 Mai 1967. Il seront arrêtés dans la galerie des visiteurs. Plusieurs des Panthers seront condamnés à 6 mois de prison, dont Seal. Cela aurait put être pire, et je pense que la justice américaine ne souhaitait pas non plus mettre le feux aux poudres. Ce coup de force vas grandement médiatiser le BPP, qui vas créer des antennes à Los Angeles, New York, Détroit, etc. L'image frappe aussi cependant les blancs américains, qui y voit l'attaque armée du "péril noir" tant décrié par le KKK.

Les heurts avec la police se multiplient et finalement le pire arrive. Le 28 Octobre 1967, une fusillade éclate entre le BPP et la police suite au contrôle du véhicule de Newton. L'officier de police John Frey est abattu et un autre blessé. Newton prends 4 balles dans le bide. Il est arrêté à l’hôpital et accusé d'homicide volontaire. Une campagne "libérez Huey" est organisé par 2 nouveaux venus dans le BBP, Kathleen et Elridge Cleaver. Cleaver à purgé 9 ans de prison pour viol et tentative de meurtre, un individu au tempérament violent dont on peu se demander ce qui a poussé Newton à l'accepter dans le BBP. De plus, il rédige le journal d'information interne du BPP et on lui donne le grade de "ministre de l'information".

Le BPP organise une véritable action de l'organisation communautaire chez les noirs américains. De la distribution de nourriture et d'eau, aux soins gratuits, des cours d'autodéfense et de droit, le transport des familles de détenus, met en place des ambulances réservées aux noirs et le suivi des alcooliques et toxicomanes. La question est d'ou vient cet argent qui permet de financer tout cela? Il faut savoir que la gauche américaine était très proche du BPP, notamment les Marxistes qui soutinrent également Martin Luther King qui était communiste (un révérend communiste, cherchez l'erreur...). Or, le coffre fort de la gauche américaine à toujours été la famille Rockfeller. D'ailleurs, des agents sous couverture utilisés par la Russie Soviétique avaient pour instruction, en cas de problème financier ou d'impossibilité de contacter leurs agents de liaison russes, de prendre contact avec la famille Rockfeller.

On notera aussi que le 31 Juillet 1972, le BPP bascule dans le terrorisme en détourant le vol 841 de la Delta Air lines. Les 5 militants, après s'être fait livrer une rançon de 1 million de dollars seront arrêtés et jugés en France. L'équipée fut rocambolesque, les militants ayant amené avec eux leurs enfants et planqué un calibre dans une Bible. Ils purgèrent des peines relativement faibles (5ans) en France d'ou il étaient tous originaires et résidaient alors.

A partir de 1968, J.Edgard Hoover, vas se lancer dans une grande croisade anti BPP. Ils utilisent tous les moyens, y compris l’assassinat et l'infiltration du BPP par des agents du FBI dont il est le directeur. Le BPP subit de nombreux raids de police et ont estime que 27 membres furent assassinés sur ordre de Hoover. La mère du fameux Tupac Shakur fit parti des personnes arrêtées sur le chef d'accusation de préparation d'actes terroristes.

Un épisode odieux, eut lieux le 4 Décembre 1969, alors qu'un des membres piliers du BPP, Fred Hampton, est pris d'assaut par les agents du FBI. Les membres du BPP présent dans la maison avaient été droguées avant l'attaque par un agent infiltré. Endormis lors de l'assaut, Hampton et Clark (un autre membre important du BPP) furent assassinés, d'autres membres blessés, les plus chanceux furent battus et accusés de tentative de meurtre sur les agents. Finalement les charges contre les survivants furent abandonnées "a l'amiable" ainsi que les poursuites contre les officiers présent lors de l'assaut. Les familles reçurent plus d'1 million de dollars en compensation par l'état.

Un autre raid de ce type eut lieux 4 jours plus tard à Los Angeles, mais les membres du BPP, qui n'avaient pas absorbé la drogue de l'agent infiltré envoyé cette fois, se défendirent armes à la main avant d'être arrêtés. Ils furent placés en détention provisoire. Alors que se type d'opérations se multiplièrent dans le pays, le maire de Seattle y mit le hola en déclarant qu'il refusait que de telles pratiques digne de la Gestapo aient lieux chez lui.

Finalement, victime des nombreuses arrestations, raids, et dépenses que tout cela entraînât, ainsi que des dissensions internes, avec notamment des rapprochements scabreux avec la Nation of Islam et certains gangs des quartiers noirs, le BBP se scinde en 2, Newton excluant Cleaver. La périclitation du BPP est alors enclenchée.

Pour conclure, remettre en question l'utilité du BPP dans la lutte pour les droits des noirs n'est en soit pas souhaitable, mais de nombreuses zones d'ombres demeure quand à la nature exacte des membres piliers de cette organisation, tous Marxistes, et probablement sous influence maçonnique si ce n'est maçon eux même. A défaut de pouvoir empêcher la lutte pour le droit des noirs, l'élite satanique qui gouverne le monde aura piloté celle ci avant de l'achever avec l'aide de Hoover, lorsque les fruits de leur action furent arrivés à pleine maturité.

En opposition au BPP, l'élite satanique mis en place le KKK, étron jaillit du cul des chevaliers du Cercle d'Or, une loge Maçonnique. En opposition au BPP, l'élite satanique mis en place le KKK, étron jaillit du cul des chevaliers du Cercle d'Or, une loge Maçonnique.

En opposition au BPP, l'élite satanique mis en place le KKK, étron jaillit du cul des chevaliers du Cercle d'Or, une loge Maçonnique.

Armés et dangereux, le lien entre le BPP et le KKK.Armés et dangereux, le lien entre le BPP et le KKK.

Armés et dangereux, le lien entre le BPP et le KKK.

Le BPP avait choisis un uniforme noir, avec vestes en cuir, béret d'inspiration militaire et lunettes de soleil Ray-Ban. L'utilisation d'un uniforme, noir et d'inspiration martiale, nous montre que le BPP fut piloté en sous mains par des membres du Graal Noir présent dans la gauche Marxiste aux USA. Le BPP avait choisis un uniforme noir, avec vestes en cuir, béret d'inspiration militaire et lunettes de soleil Ray-Ban. L'utilisation d'un uniforme, noir et d'inspiration martiale, nous montre que le BPP fut piloté en sous mains par des membres du Graal Noir présent dans la gauche Marxiste aux USA.
Le BPP avait choisis un uniforme noir, avec vestes en cuir, béret d'inspiration militaire et lunettes de soleil Ray-Ban. L'utilisation d'un uniforme, noir et d'inspiration martiale, nous montre que le BPP fut piloté en sous mains par des membres du Graal Noir présent dans la gauche Marxiste aux USA. Le BPP avait choisis un uniforme noir, avec vestes en cuir, béret d'inspiration militaire et lunettes de soleil Ray-Ban. L'utilisation d'un uniforme, noir et d'inspiration martiale, nous montre que le BPP fut piloté en sous mains par des membres du Graal Noir présent dans la gauche Marxiste aux USA.

Le BPP avait choisis un uniforme noir, avec vestes en cuir, béret d'inspiration militaire et lunettes de soleil Ray-Ban. L'utilisation d'un uniforme, noir et d'inspiration martiale, nous montre que le BPP fut piloté en sous mains par des membres du Graal Noir présent dans la gauche Marxiste aux USA.

Le Black Panther Party
Marlon Brando, acteur connu pour être un dépravé sexuel, bisexuel et pédophile, soutint l'action du BPP. Il se trouve toujours des acteurs d'Hollywood pour soutenir les mouvements de gauche ou jugés dissidents aux USA, afin que ces mouvements bénéficie du capital sympathie de ces acteurs, qui sont en général des maîtres maçons et des membres du Graal Noir.

Marlon Brando, acteur connu pour être un dépravé sexuel, bisexuel et pédophile, soutint l'action du BPP. Il se trouve toujours des acteurs d'Hollywood pour soutenir les mouvements de gauche ou jugés dissidents aux USA, afin que ces mouvements bénéficie du capital sympathie de ces acteurs, qui sont en général des maîtres maçons et des membres du Graal Noir.

Commenter cet article