Sólstafir - Fjara

Publié le par Le dernier chevalier

Sólstafir - Fjara

Plage

Jamais je n’irais plus loin qu’ici
Et j’ai changé à jamais
J’entends les ténèbres m’appeler
Ce jour où j’ai cou
ru loin de la vie.

Même si j’étais vainqueur cette fois
Ce serait encore la fin pour moi
Je crois que rien ne finira jamais bien
Pour moi ce ser
a toujours la fin.

Jour et nuit, le cœur bouleversé
Volonté brisée, sourire gelé
Réduit à boire de mon cœur les larmes
Jour et nuit je erre l
oin de tes charmes

Comme des ossements sur la terre
Pourrissent tous ces secrets
Que si longtemps tu m’as caché.
Si le sang est lourd, le
silence est amer.

Le mensonge de tes lèvres, écharde de chair,
Fait plus mal qu’aucune blessure d’ici-bas
Car les vœux brisés ne se renouvellent pas
Oui tes mensonges sont
morsure de vipère

Jean 8
43Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. 44Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. 45Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas.…

Commenter cet article