Attis- Le Fils

Publié le par Le dernier chevalier

Attis- Le Fils

Attis est dans la mythologie phrygienne le fils est amant de Cybèle. En cela ont remarque une fois encore la symbolique occulte, pédophile et incestueuse, du Graal Noir.

Sa mère, Cybèle était appelée la Gardienne des Savoirs, la Magna Mater, la Grande déesse mère. On lui donne aussi le surnom de mère de l'Ida, car elle possédait un sanctuaire réputé sur le mont Ida, près de la localisation supposée de la ville antique légendaire de Troy, et près de l'île de Lesbos.

Cybèle est la fille du père des dieux. Elle fut abandonnée à la naissance, élevé par un lion qui l'initia aux mystères de l'Univers ( On retrouve ici la symbolique solaire de cet animal totem, dont la victoire physique et la peau portée en cape font du héros un maître Maçon tel Hercules.).

Cybèle détient les clefs de la Terre donnant accès à toutes les richesses. Ces clefs, nous les retrouvons aujourd'hui encore sur le blason de l'Eglise de Babylone réformée au Vatican.

Son trône est sous la vigilance de deux lions métamorphes : Atalante et Hippomène, deux êtres humains métamorphosée en fauves à cause de leurs vices respectifs : la chaire et le gain (or). De plus ils copulèrent au sein même du temple de la déesse qui décida de châtier ainsi les blasphémateurs.

Son sanctuaire principal se situait en Phrygie de l'Est sur le mont Dindymon. Dans son sanctuaire se trouvait une bétyle, ou pierre noire d'origine météorique et que l'on considérait comme une manifestation de la divinité venue du cosmos primordial. Le mot Bétyle provient de l'hébreu Beth'el qui signifie "demeure divine" ou "maison de dieu". La pierre de la Mecque, la Kaaba, est une bétyle, son culte renvoi à l'antique culte de Saturne, le démiurge.

Selon le mythe grec, Zeus fertilisa la Terre de sa semence (probablement eut'il besoin de se masturber pour extraire la dite semence...). De cette union naquit un être bisexué, l'hermaphrodite originel, qui émasculé par les dieux (tel Cronos) devint Cybèle. Sa teub, tranchée, tomba sur la Terre et devint un amandier. La déesse Nana, fille du dieu fleuve Sangarios, fut fécondée par une amande issu de cet amandier, et donna naissance à Attis.

Du sang de la mutilation d'Attis naquit un arbre à feuille persistante : le pin. On retrouve ici une fois encore cette symbolique qui nous a donné de nos jours notre sapin de Noël (Noé?).

Parfois la version de la mort d'Attis diffère et on lui attribut une mort brutale par un sanglier envoyé par Zeus.

Attis est représenté en berger et l'ont dit de Jésus christ qu'il est le bon berger. Attis a pour emblème le coq, que l'on retrouve comme emblème de la république française issue des loges Maçonniques ( ça s'est sur qu'ils nous ont bien niqués!). Coq se dit "galles" en grec ancien d'ou le nom de Galles pour ses prêtres, dont une partie du clergé migra en Angleterre, au "Pays de(s) Galles, dont "Brittania" l'emblème national est Cybèle.

On dit qu'Attis fut élevé par un bouc qui l'initia aux mystères de l'Univers. Attis voulu se marier à une nymphe et Cybèle, jalouse, le poussa à la folie, à l'auto castration et au suicide. Depuis les prêtres de Cyèble, les Galles ( D'ou le nom de Pays de Galles en Angleterre, car une partie du clergé y émigra), s'auto mutile en l'honneur de la déesse le 24 Mars. Attis apparaît le plus souvent sous sa forme infantile, celle du Fils, coiffé d'un ridicule bonnet phrygien. Ce bonnet dut porté par la suite lors de la "révolution française", organisée par les loges occultes de la Maçonnerie, qui sont des repaires pour les membres du Graal Noir.

Paris, fils du roi Troyen Priam était souvent représenté portant ce grotesque couve chef. Il était également répandu chez les Thraces et les Scythes, et je vous rappel que ces peuples prétendaient venir d'un royaume mythique situé au "Nord" du monde, le septentrion. Les spartiates portaient eux aussi ce type de bonnet. On retrouve Mithra, le sacrificateur du taureau, et divinité solaire, coiffé du dit bonnet.

Les guerriers Scythes portait le bonnet Phrygien et maniait au combat une "scythe", une faux de guerre redoutable ainsi que des épées aux lames recourbées figurant l'astre lunaire. On retrouve ce bonnet de manière figurative dans la forme de certains casques de cavalerie Macédonienne avant la réforme par Alexandre le grand de ce type de casque au profit de celui dit "Béotien", plus simple d'utilisation.

Marianne, avec ses seins lourds apparent n'est que Cybèle redonnée en glorification aux masses abruties. Marianne, avec ses seins lourds apparent n'est que Cybèle redonnée en glorification aux masses abruties. Marianne, avec ses seins lourds apparent n'est que Cybèle redonnée en glorification aux masses abruties.

Marianne, avec ses seins lourds apparent n'est que Cybèle redonnée en glorification aux masses abruties.

Britannia = Cybèle. Britannia = Cybèle.

Britannia = Cybèle.

Les notaires sont des Francs Maçons qui vénèrent Cybèle, mère de la république.

Les notaires sont des Francs Maçons qui vénèrent Cybèle, mère de la république.

Les Scythes, les Parthes, les Phrygiens, les Macédoniens, les Spartiates, les Troyens, les Romains, tout le monde veut un bonnet Phrygien, c'est l'enfer de la mode...Les Scythes, les Parthes, les Phrygiens, les Macédoniens, les Spartiates, les Troyens, les Romains, tout le monde veut un bonnet Phrygien, c'est l'enfer de la mode...
Les Scythes, les Parthes, les Phrygiens, les Macédoniens, les Spartiates, les Troyens, les Romains, tout le monde veut un bonnet Phrygien, c'est l'enfer de la mode...Les Scythes, les Parthes, les Phrygiens, les Macédoniens, les Spartiates, les Troyens, les Romains, tout le monde veut un bonnet Phrygien, c'est l'enfer de la mode...

Les Scythes, les Parthes, les Phrygiens, les Macédoniens, les Spartiates, les Troyens, les Romains, tout le monde veut un bonnet Phrygien, c'est l'enfer de la mode...

Commenter cet article