L'arbre de Jeanne- Codage occulte

Publié le par Le dernier chevalier

L'arbre de Jeanne- Codage occulte

Selon moi l’histoire de Jeanne D'Arc ( Arche d'Alliance, Arch-Maçon, arc=dôme du Firmament) relève de l'invention, d'un mythe instillé savamment dans l'inconscient collectif Français (mais pas seulement). Ce mythe étant inventé par les maîtres du codage occulte, les hiérophantes du Graal Noir, son but non avoué rejoint celui des autres inventions, c'est à dire la manipulation des esprits de la masse du commun des "Gentils" afin d'en tirer une obéissance quelconque dans le monde de la matière de la matrice mais surtout une dévotion dans le monde de l'éther de la matrice (autres dimensions dont l'accès est bloqué aux humains, en tout cas aux humains "génériques"( génésiques) que nous sommes, c'est à dire non hybridé par l'adn satanique des Archontes qui sont des émanations de l'esprit du démiurge, celui dont le nom ne doit pas être connu (Car connaître le nom de quelqu'un vous donne un pouvoir immense sur lui, surtout dans le monde de l’éther...) .

Dans la légende de Jeanne D'Arc, qui a mon sens est du même ressort que celle du roi Arthur, il existe un épisode dit de l'arbre de Domremy.

A proximité du village de Domremy, situé en Lorraine/Champagne, se situe une forêt, celle du Bois-Chenu. Jeanne, alors jeune bergère (encore cette symbolique éculée du bon berger qui se retrouve dans tous les religions issues du culte à mystères, et elle le sont toutes.) s'y rendait régulièrement car s'y trouvait un arbre magique dit l'arbre aux fées.

Chenu pourrait signifier a la fois 1/ du chêne 2/ blanchi par la vieillesse.

L'arbre est une symbolique récurrente, en tant que symbole du cosmos, de l'Univers, dans ce qu'il a de plus profond, de plus fondamental, de plus total. Je tient à rappeler ici que le chêne faisait l'objet d'un culte de la part des druides celtiques, qui sont à mon sens, une émanation des Galles, les anciens prêtres de Cybèle, la déesse mère. Ces fameux prêtres, qui s'émasculaient eux même lors d'une cérémonie rituelle, migrèrent à Rome, ou leur chef, l'Archi-Galle, qui n'était pas soumis à la castration rituelle car interdite à Rome, et dont on vérifie aujourd'hui encore qu'il est "entier" en lui tâtant les burnes par le biais d'une chaise percée, règne encore sur le Monde, il s'agit du Pape. Certains des prêtres accostèrent dans les îles Britanniques, à l'Ouest de l'Angleterre, ou ils donnèrent leur nom à une contrée : le Pays de(s) Galles, dont le Prince, est l'héritier du Trône ( de Fer)"Davidique" . Les monarques anglais devaient s’asseoir lors d'un rituel sur la pierre du Destin, une pierre ramenée selon la légende par des membres de la lignée de Salomon le roi hébreux ( Sol-Amon) en Ecosse. Mon sentiment est qu'il s'agit là encore d'un enfumage visant à légitimer la descendance supposé "Davidique" de Jésus dit le christ, dont les monarques Ecossais/Vikings/Françs/Goths/Thraces se réclament. Cette pierre peut aussi bien venir d'un quelconque amas rocheux ramassé au bord du chemin que être un reliquat d'un trône ou d'un temple de l'ancien Atlantide. Fin de parenthèse, il me faudra poster sur le sujet plus tard...

Toujours est il que ces prêtres druidiques, en vérité des hiérophantes du Graal Noir qui tirait leur savoir des archontes du démiurge alias les chérubins, les Gardiens, etc... et leur immolait aussi bien des taureaux blancs ( animal solaire par sa symbolique) que des vierges et des enfants lors de la nuit de Halo Ween, le tout en respectant le cycle de l'astre lunaire et se pratiquant de nuit , à la lueur de torches (élément feux), au pied d'un arbre chêne.

Un Halo est une lueur circulaire dans l'iconographie chrétienne, un phénomène optique apparaissant autour du soleil ou de la lune, une extension faible de matière autour d'un noyau en physique nucléaire, une région entourant une galaxie, un biais cognitif affectant notre perception des autres en psychologie et la partie charnue autour du sein en anatomie, relisez cela 3 fois et pensez y sérieusement.

Dans la vocable celtique le mot fée se retrouve phonétiquement en Fayes. Lors de la nuit de Noël, nuit symbolisant le solstice d'Hiver, la longue nuit ( voir Games of Thrones, la série codée de manière occulte et subtile à 100%), les humains prie Dieu (le démiurge) de mettre un terme aux durs affres de l'Hiver ( L'hiver vient est la devise des Starks de Winterfell dans GOT, winter fell= la tombée/chute de l'Hiver.)

La nuit des Fayes est toujours pratiquée dans le village de Domremy, il s'agit d'une cérémonie visant à faire des cercles avec des Fayes, des bâtons de tilleuls embrasés, dont le but est la glorification du dieu Soleil, Sol Invictus, Lucifer, le démiurge. Le soleil est un astre visant à permettre la vie sur Terre, une source d’énergie, produite non pas à l'intérieur de l'astre, mais autour de lui ( c'est à dire son halo), là ou la chaleur est la plus intense.

Selon la légende, l'actuelle abbaye serait situé exactement là ou se tenait la cérémonie rituelle des Fayes. Or, est comme pour contredire les dires de l'Eglise, il existe dans la forêt à proximité direct du village une forêt (du bois Chenu) dans laquelle on trouve de nos jours des ruines mystérieuses, de style dit "cyclopéen" ( On dit du démiurge qu'il est borgne, c'est à dire qu'il lui manque une moitié fondamentale de perception, la perception d'Amour, c'est à dire un cyclope, s'agit il alors de ruines bâties après le cataclysme que subit l'Atlantide, le "Délugeé) dont ont ne connait toujours pas à ce jour la nature exacte.

Il est intéressant de noter que Jeanne fut accusé d'être une sorcière et d'utiliser de la racine de Mandragore, dont la forme évoque de manière troublante celle d'un être humanoïde. Or cette racine pousse sur le site de l'Arbre au Fayes, dans la forêt Chenu...

La légende de Jeanne d'Arc évoque t'elle des faits concrets ? S'agit il d'une pure invention issu des esprits d'hommes possédés par des intelligences démoniaques depuis d'autres dimensions afin de perdre les masses humaines? Jusqu’ou vas le mensonge ? Le récentisme nous à paver la voie de la vérité, mais a t'il été assez loin? Et si l'antiquité, le moyen-age n'avait pas existé en tant que tels ? Et si il n'y avait eut que l'age d'Atlantis avant la Renaissance ?

Commenter cet article