La conspiration du crucifié IV

Publié le par Le dernier chevalier

La conspiration du crucifié IV

Ishtar

Ishtar est une déesse d'origine Babylonienne. C'est donc une déesse d'origine sémitique, des sémites de l'Est. En anglais " de l'est" se prononce "eastern". Or la fameuse fête de pâques se prononce en anglais "easter", et le nom Ishtar se prononce exactement "easter". Logique, car la fête de pâques n'est rien d'autre qu'un redit de la fête de Ishtar/Easter remise au goût du jour par l’Église de Babylone reformée à Rome, le Vatican et son Grand Pontife.

Ishtar est une déesse astrale née de l'astre soleil et de l'astre lune, qui sont 2 des 3 astres présidant ( ou prédisant?) au destin de la Terre des humains. On l'associe à Vénus, l'étoile du matin, qui est également associé à Lucifer ou Jésus Christ, qui sont le même être esprit.

"Comment es-tu tombe des cieux, astre brillant (étoile du matin), fils de l'aurore? Tu es abattu jusqu'à terre, toi qui subjuguais les nations!"

"Moi, Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin."

En Summérien son nom est Inanna, en acadien Ishtar ou encore Ashtar. Si je voulais pousser le vice, le "sin" comme dise les anglophonesl et qui est le nom de l'astre lunaire chez les akkadiens; "ash" signifie cendres et "star" étoile. Ainsi le terme ash star pourrait désigner de la "poussière d'étoile".

"C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière."

"L’Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant."

"Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel."

"Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière."

"Toute chair périrait soudain, Et l'homme rentrerait dans la poussière."

L'animal totem de Ishtar est traditionnellement le lion. Ishtar est une déesse qui préside à la fois à la sexualité, à la guerre et à l'autorité hiérarchique. Elle à aussi le trait très particulier de pouvoir inversé les choses, de briser les interdits. Ainsi, on la trouve dans une société très patriarcale qui la désigne comme la déesse à vénérer en première. L'étoile ( de Vénus) est son symbole, il s'agit d'une étoile prise dans un disque, une étoile à 8 branches.

Ishtar est la fille de dieu Anu/An, qui est lu représenté par un idéogramme qui ressemble aux 4 clous de la crucifixion "chrétienne". An est lui la voûte céleste, le dôme caché du Firmament. On dit de An qu'il préside au jugement, de même qu'il est dit dans la Bible "Hébraïque" que Dieu présidera au jugement des âmes à la Fin des Temps. Cette Fin des Temps n'est rien d'autre qu'un grand recommencement avant la destruction du monde actuel dans une orgie de catastrophes cosmiques et humaines et de sa reconstruction par l'esprit du démiurge et son repeuplement par une poignée d'élus ( la noblesse occulte du Graal Noir, l'Ancien pacte).

"Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus." Apocalypse 21.1

"Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux." Apocalypse 21.2

Ces phrases tirées de l'Apocalypse, texte codé par les initiés du culte à mystères, et qui est interprétable sur plusieurs niveaux, nous indique ici que la Terre sera "renouvelée" et qu'une "ville sainte", préparée depuis longtemps pour les élus sera descendue à nouveau sur la Terre. Cette ville sainte est en réalité ce que l'on pourrait appeler un vaisseau extra terrestre, c'est à dire qui ne tire pas son origine de la Terre mais d'une autre dimension, un vaisseau ou arche dite de l'Alliance, fabriquée par les anges déchus ou Nephilims pour la créature humaine, leur troupeau et ses bergers, la noblesse occulte (satanique) du Graal Noir, de l'Ancien pacte d'Alliance.

"Pour Sîn et pour Shamash, (par) le jour et la nuit, il y eut deux parts égales ; (...)

À cette place, Ishtar, hausse-toi
à la royauté de tous.
O Innin, sois, toi, la plus brillante d'entre eux,
et qu'ils t'appellent « Ishtar-des-étoiles » !
Que, souverainement, à côté d'eux,
se change ta place en la plus haute.
Que, lors de la garde même de Sîn et de Shamash,
rayonnante soit ta splendeur ;
que l'éclatant flamboiement de ta torche
au milieu du ciel s'allume !
Comme parmi les dieux, tu n'as personne qui t'approche,
que les peuples t'admirent !"

Exaltation d'Ishtar.

Ishtar était la déesse de l'hyper sexualité, on faisait appel à elle dans le cadre du mariage pour appeler à la naissance d'un enfant ou pour remédier à l'impuissance. De même elle était la sainte patronne des prostituées. On lui associait comme symbole dans ce cas, le triangle pointe en bas représentant la matrice féminine. Son temple, situé à Lagash avait pour nom "le cabaret", endroit qui toujours de nos jours attire et fascine les foules, les maris ne s'y rendent ils pas accompagnés de leur épouse pour y admirer de très belles femmes nues ou presque sous leur acceptation bienveillante? Ce cabaret jouait le rôle de maison de passes et les hommes s'y rendaient afin de satisfaire au besoin sacré de fornication, glorifiant ainsi par l'union rituelle des corps la déesse Ishtar et le mystère de l'attirance des polarités opposées . Les hiérophantes du temple d'Ishtar était des hermaphrodites, avérés ou symboliques ( hommes castrés rituellement tels les Galles.) renvoyant ainsi au rôle subversif de la déesse. Les hommes ici s'accouplaient probablement en secret avec ses prêtres qui associaient en eux de manière symbolique la double polarité féminine et masculine. Ishtar est une déesse carnivore et cannibale qui dévore ses époux après s'être accouplée avec eux, ainsi elle fut rejetée par le premier héro, Gilgamesh.

Ô Ishtar, fais l'assaut et le corps-à-corps
se ployer comme la corde à sauter !
Comme le tambour et la baguette, ô Dame du combat,
fais s'entrechoquer l'affrontement (des troupes) !
Ô déesse des joutes guerrières, conduis la bataille
comme un jeu de marionnettes !
Ô Innin, là où sont le choc des armes et le massacre,
joue, comme aux osselets, avec le chaos !
Ô Ishtar, lorsque, comme un violent ouragan,
tu maintiens le dur nœud du combat,
lorsque, par la masse, la hache, le glaive et l'épieu,
tu rivalises par la force,
lorsque tu revêts la cuirasse furieuse,
que fasse rage le Déluge !

Exaltation d'Ishtar.

Cette dernière exaltation appel ici l'aspect guerrier et violent de la déesse. On peut aisément voir ici les origines de divinités tels que Arès ou Mars. Cette apparition très martiale ( ou mariale !) est la description parfaite de l'Eternel des armées, l'aspect belliqueux du Dieu de la Bible.

Lorsque sur le lit il m'aura caressée,
Alors je caresserai mon seigneur,
je décréterai un sort agréable pour lui !
Je caresserai Shulgi, le fidèle berger,
je décréterai un noble destin pour lui !
Je caresserai ses reins,
et je lui décréterai comme destin le pastorat du pays ! (...)
Dans la bataille, je serai ton guide,
Au combat, je porterai ton arme telle un écuyer,
À l'assemblée, je serai ton avocat,
Pendant les campagnes, je serai ton inspiration.

Cette prière à Ishtar est ici invoquée afin de se voir octroyer la royauté, l'autorité suprême hiérarchique donnée par l'esprit du démiurge sur la Terre et les peuples humains qui y vivent, comme des poissons dans un vivier (vivier vient du latin vivarium, le verbe latin vivere signifie "vivre").

Inanna a été dotée par Enlil et Ninlil de la faculté
de réjouir le cœur de ceux qui l'honorent dans leurs demeures établies,
de ne pas apaiser l'humeur de ceux qui ne l'honorent pas dans leurs demeures solides ;
de transformer un homme en une femme et une femme en un homme,
de changer une chose en une autre,
de faire se vêtir des jeunes femmes comme des hommes sur son côté droit,
de faire vêtir des jeunes hommes comme des femmes sur son côté gauche,
de placer des fuseaux entre les mains des hommes,
de donner des armes aux femmes.

Cet hymne en l'honneur de la déesse Inanna ( vous savez d'ou vient le terme "nana" désignant une jeune femme désormais!) exalte son aspect blasphématoire, elle fait des femmes des guerriers et des hommes des travlos. Cet aspect est toujours vénéré de nos jours par nos élites, troupes absurdes de dégénérés au service religieux du démiurge qui se joue d'eux, misérables insectes, qui tels de papillons monarques viennent brûler leurs ailes, éternels Icare, en essayant d’échapper au labyrinthe et souterrain mystère de l'Univers de l'esprit du démiurge. Or, sans la compréhension de ce sinistre théâtre de poussière d'étoiles, il ne peut y avoir ni "illumination" de l'âme ni rédemption de l'esprit ( du démiurge en nous et qui nous "anime", l'anima, le souffle de vie prêter à l'humain à sa naissance).

Ishtar est le diable, Lucifer, Satan, le démiurge.Ishtar est le diable, Lucifer, Satan, le démiurge.

Ishtar est le diable, Lucifer, Satan, le démiurge.

Le lion est le symbole du gage de royauté obtenu par l'Ancienne Alliance avec le démiurge, le pacte.
Le lion est le symbole du gage de royauté obtenu par l'Ancienne Alliance avec le démiurge, le pacte. Le lion est le symbole du gage de royauté obtenu par l'Ancienne Alliance avec le démiurge, le pacte. Le lion est le symbole du gage de royauté obtenu par l'Ancienne Alliance avec le démiurge, le pacte.
Le lion est le symbole du gage de royauté obtenu par l'Ancienne Alliance avec le démiurge, le pacte. Le lion est le symbole du gage de royauté obtenu par l'Ancienne Alliance avec le démiurge, le pacte. Le lion est le symbole du gage de royauté obtenu par l'Ancienne Alliance avec le démiurge, le pacte.

Le lion est le symbole du gage de royauté obtenu par l'Ancienne Alliance avec le démiurge, le pacte.

Porte des lions à Babylone.

Porte des lions à Babylone.

1/ Etoile à 8 branches de Ishtar. 2/ L'idéogramme de An, figure 4 clous. 3/ Le Broad Arrow anglais, utilisé pour indiquer la propriété de la royauté ( et aussi de l'armée royale de nos jours) est un écho à ses fameux clous de la crucifixion de l'âme sur la croix cosmique faites de bois ( la matière).1/ Etoile à 8 branches de Ishtar. 2/ L'idéogramme de An, figure 4 clous. 3/ Le Broad Arrow anglais, utilisé pour indiquer la propriété de la royauté ( et aussi de l'armée royale de nos jours) est un écho à ses fameux clous de la crucifixion de l'âme sur la croix cosmique faites de bois ( la matière).
1/ Etoile à 8 branches de Ishtar. 2/ L'idéogramme de An, figure 4 clous. 3/ Le Broad Arrow anglais, utilisé pour indiquer la propriété de la royauté ( et aussi de l'armée royale de nos jours) est un écho à ses fameux clous de la crucifixion de l'âme sur la croix cosmique faites de bois ( la matière).
1/ Etoile à 8 branches de Ishtar. 2/ L'idéogramme de An, figure 4 clous. 3/ Le Broad Arrow anglais, utilisé pour indiquer la propriété de la royauté ( et aussi de l'armée royale de nos jours) est un écho à ses fameux clous de la crucifixion de l'âme sur la croix cosmique faites de bois ( la matière).1/ Etoile à 8 branches de Ishtar. 2/ L'idéogramme de An, figure 4 clous. 3/ Le Broad Arrow anglais, utilisé pour indiquer la propriété de la royauté ( et aussi de l'armée royale de nos jours) est un écho à ses fameux clous de la crucifixion de l'âme sur la croix cosmique faites de bois ( la matière).

1/ Etoile à 8 branches de Ishtar. 2/ L'idéogramme de An, figure 4 clous. 3/ Le Broad Arrow anglais, utilisé pour indiquer la propriété de la royauté ( et aussi de l'armée royale de nos jours) est un écho à ses fameux clous de la crucifixion de l'âme sur la croix cosmique faites de bois ( la matière).

Joyeuses faites de Pâques/Ishtar !
Joyeuses faites de Pâques/Ishtar ! Joyeuses faites de Pâques/Ishtar ! Joyeuses faites de Pâques/Ishtar !

Joyeuses faites de Pâques/Ishtar !

Dans le film Oblivion ( Oubli, dans le sens que l'âme humaine oubli d'ou elle vient et ou elle se trouve.) , la Jérusalem céleste est représenté par le "Tet" ou tétraèdre, un vaisseau animé par une intelligence malfaisante venue d'un autre monde et qui préside au destin de l'humanité. Dans le film Oblivion ( Oubli, dans le sens que l'âme humaine oubli d'ou elle vient et ou elle se trouve.) , la Jérusalem céleste est représenté par le "Tet" ou tétraèdre, un vaisseau animé par une intelligence malfaisante venue d'un autre monde et qui préside au destin de l'humanité. Dans le film Oblivion ( Oubli, dans le sens que l'âme humaine oubli d'ou elle vient et ou elle se trouve.) , la Jérusalem céleste est représenté par le "Tet" ou tétraèdre, un vaisseau animé par une intelligence malfaisante venue d'un autre monde et qui préside au destin de l'humanité.

Dans le film Oblivion ( Oubli, dans le sens que l'âme humaine oubli d'ou elle vient et ou elle se trouve.) , la Jérusalem céleste est représenté par le "Tet" ou tétraèdre, un vaisseau animé par une intelligence malfaisante venue d'un autre monde et qui préside au destin de l'humanité.

Dans le film Oblivion, les résistants humains sont pourchassés par des drones (intelligence artificielle= esprit de Satan, le démiurge) car il ne possède pas le bon ADN ( celui des clones de "Harper" le joueur de HAARP qui a pactisé avec le démiurge et qui est uni à "Victoria" ou Victoire. Dans le film Oblivion, les résistants humains sont pourchassés par des drones (intelligence artificielle= esprit de Satan, le démiurge) car il ne possède pas le bon ADN ( celui des clones de "Harper" le joueur de HAARP qui a pactisé avec le démiurge et qui est uni à "Victoria" ou Victoire.

Dans le film Oblivion, les résistants humains sont pourchassés par des drones (intelligence artificielle= esprit de Satan, le démiurge) car il ne possède pas le bon ADN ( celui des clones de "Harper" le joueur de HAARP qui a pactisé avec le démiurge et qui est uni à "Victoria" ou Victoire.

Dans Oblivion les humains sont supposer ( par le Tet, le démiurge) avoir rejoint Titan la lune de Saturne...

Dans Oblivion les humains sont supposer ( par le Tet, le démiurge) avoir rejoint Titan la lune de Saturne...

Supposée image de Prometheus dans les anneaux de Saturne.

Supposée image de Prometheus dans les anneaux de Saturne.

Jack Harper avance sur un "pont" ( comme le pape, le souverain pontife, union entre les humains appartenant à la noblesse occulte et du démiurge), il avance symboliquement sous une arche (d'Alliance).Jack Harper avance sur un "pont" ( comme le pape, le souverain pontife, union entre les humains appartenant à la noblesse occulte et du démiurge), il avance symboliquement sous une arche (d'Alliance).

Jack Harper avance sur un "pont" ( comme le pape, le souverain pontife, union entre les humains appartenant à la noblesse occulte et du démiurge), il avance symboliquement sous une arche (d'Alliance).

1/Ishtar en caducée. 2/ utérus humain. 3/ Ishtar tenant les clefs de l'Univers.
1/Ishtar en caducée. 2/ utérus humain. 3/ Ishtar tenant les clefs de l'Univers. 1/Ishtar en caducée. 2/ utérus humain. 3/ Ishtar tenant les clefs de l'Univers. 1/Ishtar en caducée. 2/ utérus humain. 3/ Ishtar tenant les clefs de l'Univers.

1/Ishtar en caducée. 2/ utérus humain. 3/ Ishtar tenant les clefs de l'Univers.

Apocalypse 9  Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l'abîme lui fut donnée, et elle ouvrit le puits de l'abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d'une grande fournaise; et le soleil et l'air furent obscurcis par la fumée du puits. De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu'ont les scorpions de la terre.…

Apocalypse 9 Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l'abîme lui fut donnée, et elle ouvrit le puits de l'abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d'une grande fournaise; et le soleil et l'air furent obscurcis par la fumée du puits. De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu'ont les scorpions de la terre.…

Commenter cet article