David Bowie- Burning Man . part I

Publié le par Le dernier chevalier

David Bowie- Burning Man . part I

Ecclésiaste 12
6avant que le cordon d'argent se détache, que le vase d'or se brise, que le seau se rompe sur la source, et que la roue se casse sur la citerne; 7avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné. 8Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, tout est vanité.

Genèse 2:7
L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.

Job 34:15
Toute chair périrait soudain, Et l'homme rentrerait dans la poussière.

Ecclésiaste 3:20
Tout va dans un même lieu; tout a été fait de la poussière, et tout retourne à la poussière.

Les cendres de l'étoile de la chanson David Bowie auraient été dispersées lors du célèbre festival de musique " Burning Man" dans le désert du Nevada aux USA, à la fin Août, en un dernier hommage au disparu. J'utilise le terme disparu à bon escient car, je considère qu'a l'heure qu'il est, nul ne se trouve en mesure de prouver la mort véritable de Bowie.

Commodément, les cendres du défunt sont supposées dispersées aux 4 point cardinaux, ce qui est commode pour cacher une mort qui fut peut être sacrificielle, rituelle et satanique, à l'image de l'ancien rite secret du "sacrifice du roi". Le sacrifice du roi est un rite pratiqué depuis l'Aube des Temps par les membres générationnels du Graal Noir visant à se voir attribuer les bénédictions des entités démoniaques qui gouvernent ce monde depuis les royaumes de le l'astral.

Le festival Burning Man est une "grande rencontre artistique" ,nous dit on, qui se tient tout les ans dans le désert de "Black Rock" dans le Nevada, le même désert ou se trouve la sinistre est très mystérieuse et très peu secrète base 51 (tellement peu secrète qu'il s'agit peut être même d'un épouvantail à moineaux ...). "Black rock" signifie pierre noire en anglais.

La pierre noir de Cybèle, dans la mythologie Grecque antique, serait un fragment de météorite, qui servait à représenter la déesse lors des rites. Elle servie peut être d'autel sacrificielle, les victimes étant immolées sur la pierre, lors de sacrifices semblables à ceux pratiqués en Amérique du Sud par les résidus d'indigènes qui peuplaient les terres des pyramides.

Les Romains la rapportèrent dans leur capitale, Rome/Saturnus, est lui attribuèrent leur victoire sur les rivaux Carthaginois. La pierre noire aurait agit comme un talisman de protection, canalisant les forces psychiques du peuple de Saturnus en une entité consciente et magique intervenant dans la matière depuis l'astral afin d'apporter protection et victoire aux Romains.

Cybèle est la déesse mère initiatrice qui instruit Attis, l'enfant-dieu, puis jalouse de son désir de s'unir à une femme humaine, le pousse à la folie et l'auto-castration. Le clergé des prêtres de Cybèle est appelé "Les Galles", est ils se coupaient rituellement les burnes le 24 Mars en l'honneur de la déesse. Le 25 Mars était le jour de la résurrection de Attis. Ces prêtres migrèrent en Angleterre, aux Pays de(s) Galles, ou ils fondèrent la caste des Druides, à moins que cela ne fut dans l'autre sens, car en matière d'Histoire officielle, rien n'est certain.

Le Burning man veut dire "l'homme qui brûle", en effet une effigie géante en bois est enflammé à la fin du festival par les sectateurs. Le festival est le lieu de rendez vous de tout les adeptes de la défonce version tribale et des marginaux du monde entier en une sorte de kermesse païenne ou l'alcool, la drogue et la promiscuité sexuelle font la norme, suivant les préceptes des anciens mouvements "hippies" des années 70, qui donnèrent naissance à des sectes comme celles de Charles Manson.

​A l'origine, des victimes animales et humaines étaient brûlés vives par les anciennes tribus celtiques d'Europe lors de festival visant à s'attirer les bonnes grâces des déesses mères de la nature, et notamment lors des traditionnelles "fêtes de la moisson".

TO BE CONTINUED

Commenter cet article