David Bowie- Burning Man .part IV

Publié le par Le dernier chevalier

Le Christ, dans une oeuvre rare ou il apparaît vêtu de noir et portant la main à ses génitales tout en signant de la main droite le 666 digital et de la main gauche le signe du cornu. L'image dépeint la résurrection de Lazare, un épisode codé de la Bible.

 

Dans le film "L'homme d'osier", il est constamment fait référence de manière ,sous-jacente, au culte de la déesse primordiale. C'est cette même divinité que vénère les alchimistes et autres ésotéristes à travers le culte désormais sous terrain de ce que l'on peut appeler "la déesse mère". Un des aspects de ce culte ancien sont les statues de "vierges noires" que l'on trouve en Asie mineure et en Europe. Ce culte des vierges noirs est une manière déguisée, occulte, de perpétrer les dévotions à la déesse "Isis/Cybèle", et de capter les prières (ondes) pour les diriger directement vers l'entité, l’égrégore, qui s'en nourrit. Ainsi nourrit, cette agglomérat d'ondes créatrices est bien plus puissant que la prière/pensée d'un simple individu, aussi emprunt de foi fut'il, et permet à l'entité de distribuer ses "bienfaits" et bénédictions à des individus ciblés, comme par exemple des hiérophantes du culte, qui produiront des "miracles" ou encore à des effigies comme les vierges noires, qui font l'objet de pèlerinages. Ces statues ne font rien de plus que de perpétrer l'antique savoir des totems chamaniques primitifs et dans une certaine mesure, celui des talismans de pouvoir. 

La déesse est représenté de couleur noir car c'est la couleur de la materia primae, la matière première originelle, le bain de ténèbres, l'océan du cosmos dans lequel baigne la Terre, notre plane-est entourée d'un dôme protecteur, tel un placenta. De la mère à la mer il n'y a qu'un "e" que nous franchissons niaisement avec la langue des oiseaux. Certaines personnes ayant vécues des "expériences de mort imminente" ont rapporté avoir baigné dans une mer immense et insondable de noirceur, dont émanait des odeurs insupportables de sang, de semence humaine et d'excréments, dans laquelle s'agitaient sans fin des êtres serpentiformes effrayants ! Un cliquetis métallique d'horlogerie se faisait entendre de manière permanente, tel l'immuable mécanique cyclique de la matrice du démiurge.

Ce culte de la déesse mère est aussi celui de "Maia", un nom très souvent repris et utilisé par le mouvement "hippie/New Age/ écolo" pour désigner la Terre mère. N'oublions pas que ces mouvements, comme les autres, ne sont que des instruments aux mains des hiérophantes du Graal Noir, qui vise à ramener vers le culte secret de la déesse mère, la mère des ténèbres, des esprits crédules qui se font conditionner alors pour le prochain ordre des siècles, ce que beaucoup croit être le "Nouvel Ordre Mondial". Ces personnes feront preuve bien souvent d'une haine fulgurante et extrême envers tout ceux qui s'opposeront à leur désir d'un "monde parfait", c'est à dire, au final, un monde sans humains. 

Maia, dans la mythologie grecque, est l’aînée des pléiades, qui sont les 7 filles du titan Atlas, qui porte le monde sur ses épaules et de Pléioné, une fille de Océan, un autre titan, qui est une nymphe lié comme son nom l'indique à l'élément eau. La plupart des Pléiades se sont unies à des dieux et de leurs unions naquirent les familles royales telles que celle de Sparte ou de Troie, dont se réclament les lignées occultes du Graal Noir qui s’installèrent plus tard en Europe. Les Pléiades, dotées d'une grande beauté surnaturelle, séduisirent Orion, le chasseur, qui les traqua pendant 7 ans, avant que Zeus ne les transforme en colombes, puis en étoiles. David Bowie dispose lui aussi de sa propre constellation, formée de 7 étoiles ayant la forme d'un éclair. Ce fameux éclair qui nous renvoi à Lucifer, l'astre déchu, tombé en un éclair sur la Terre.

 

Ésaïe 14
11Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, Avec le son de tes luths; Sous toi est une couche de vers, Et les vers sont ta couverture. 12Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations!13Tu disais en ton coeur: Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, A l'extrémité du septentrion;…

 

Luc 10:18
Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair.

 

Il y a peu, des fans on découvert l'ultime secret laissé par la "star" (étoile) Bowie : Placé devant la lumière du soleil, la pochette de l'album, une étoile noire, révèle une constellation d'étoiles. Mais laquelle? Je ne suis pas assez calé en astrologie pour le déduire.

Ce culte étrange de la déesse mère était également contemporain des ...Mérovingiens. La dynastie mythique s'était installé dans l'hexagone, notamment à Par-Isis, la mystérieuse ville des alchimistes, ou un sanctuaire se dressait sur l'emplacement exact de Notre-Dame de Par-Isis, la bien nommée. Secrètement, dans l'architecture de la cathédrale sont encodé des allusions au mystère alchimique, sous la couverture de l’ésotérisme "chrétien". Lire l'excellent est très facile d'accès " Une promenade magique dans Paris" de Philippe Cavalier, l'auteur du "Cycle des Chimères", une fresque sombre et épique sur la sorcellerie. 

Des cultes sanglants et ignobles étaient pratiqués dans les souterrains situés sous le sanctuaire, entres deux bras de la Seine, sous l'île de la cité, or les rivières souterraines sont fortement chargées en énergie tellurique "négative" pour l'être humain. Ainsi, les hiérophantes du Graal Noir, en torturant et en immolant leurs victimes au nom de la déesse noire s'assurait que l’énergie ainsi récupéré serait particulièrement puissante et nauséabonde. 

La materia primae est décrite par les alchimistes comme une substance sombre et malodorante, et le culte du Graal Noir, sous couvert d'alchimie purificatrice visant à stimuler la psyché humaine jusqu'au divin, à toujours eut pour moi l'odeur et la consistance de la merde. 

 

David Bowie à depuis 2016, sa propre constellation, soit 7 jours après sa mort, et composée de 7 étoiles, 7 étant le chiffre de "la complétion".David Bowie à depuis 2016, sa propre constellation, soit 7 jours après sa mort, et composée de 7 étoiles, 7 étant le chiffre de "la complétion".David Bowie à depuis 2016, sa propre constellation, soit 7 jours après sa mort, et composée de 7 étoiles, 7 étant le chiffre de "la complétion".

David Bowie à depuis 2016, sa propre constellation, soit 7 jours après sa mort, et composée de 7 étoiles, 7 étant le chiffre de "la complétion".

David Bowie- Burning Man .part IV
Le mystère de la materia prima alchimique qui baigne le cosmos....

Le mystère de la materia prima alchimique qui baigne le cosmos....

Commenter cet article